Programmes régionaux

Présentation

L’Espagne et la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont officialisé leur collaboration stratégique en 2005 avec la signature d’un Mémorandum d’Entente. En 2007, les deux institutions s’accordèrent pour créer le Fonds Espagne-CEDEAO sur la Migration et le Développement. En 2009, le Sommet Espagne-CEDEAO eu lieu à Abuja (Nigeria) et établit dans la Déclaration finale, un large programme de coopération régionale dans plusieurs secteurs tels que le renforcement institutionnel ; la migration et le développement ; l’agriculture, la sécurité alimentaire et le développement rural ; les politiques de genre ; les infrastructures ; et, les énergies renouvelables et l’efficience énergétique, entre autres.

 

Le Plan Directeur de la Coopération espagnole antérieur (2009-2012) comme l’actuel (2013-2016) désignent l’Afrique Subsaharienne, et plus spécifiquement sa région occidentale, comme une aire géographique prioritaire, où la CEDEAO joue un rôle fondamental dans les processus de développement durable et d’intégration régionale.

 

En cohérence avec le pari de la Coopération Espagnole de mettre la priorité sur cette région, et qui se retrouve dans plusieurs programmes de ces dernières années, l’Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le Développement (AECID) exprime le besoin d’approfondir les connaissances sur les processus d’intégration économique et politique de la CEDEAO; en particulier dans les secteurs fortement soutenus par la AECID, comme le sont ceux de l’agriculture et de la sécurité alimentaire, des énergies renouvelables et de la connectivité énergétique, et des infrastructures.

 

Dans le domaine Régional, le Sénégal a bénéficié des différentes initiatives que l’Espagne a mises en œuvre au niveau régional en ce qui concerne l’Afrique Subsaharienne, notamment dans le cadre de la Coopération renforcée avec la CEDEAO, à la suite du I Sommet Espagne-CEDEAO, tenu à Abuja en juin 2009.

 

Comme résultat, l’Espagne soutient la mise en œuvre de la politique agraire régionale de la CEDEAO grâce à un financement de 80 millions d’Euros à la Banque Mondiale à travers le Global Food Crisis Response Program (GFRP). Le Sénégal bénéficie de 15,5 millions € pour le Programme d’appui à la sécurité alimentaire et l’élevage  (PASA_EL).

 

D’autre part, l’Espagne contribue au Global Agriculture Food Security Program (GAFSP) avec un financement de 70 millions €. Á travers ce fond le Sénégal bénéficie de 31 millions €  pour le projet d’appui à la sécurité alimentaire dans les régions de Louga, Matam et Kaffrine (PASA/Lou-Ma-Kaf).

 

Par le biais de la FAO, une aide de 3 millions a été accordée pour appuyer les politiques agraires des états membres de la CEDEAO. L’Agence Régionale pour l’Agriculture et l’Alimentation de la CEDAO dont le siège est à Lomé a reçu une contribution de 5 millions d’Euros.

 

Le Fonds Espagne/CEDEAO de Migration et Développement a pour objectif d’appuyer la Commission de la CEDAO et ses états membres dans le développement et l’application de l’Approche Commune de la CEDEAO sur la migration et de contribuer au financement des activités liées à la migration et au développement. Deux Appels à candidature de 10 millions d’Euros chacun ont été lancés. Au Sénégal 10 projets ont été approuvés au premier Appel à candidature et cinq au deuxième.

 

Liens d’intérêt

 

Plus d’information:

Les processus d’intégration régionale de la CEDEAO et la coopération internationale (juin 2014)