Salle de presse

04/06/2015

Programmes de bourses MAEC-AECID de coopération universitaire et scientifique pour le développement, année académique 2015-16.

ANNEXE I

Programme I.1.- Bourses d’investigation pour et sur le développement

 

Motivation

Reconnaissant le rôle fondamental de la recherche pour et sur le développement et de l’innovation scientifique et technologique appliquée au développement, et en reprenant l’esprit du Programme de Coopération Inter-universitaire et de Recherche Scientifique (PCI) et du Programme de Recherche et d’Études sur le Développement (PIED> D), finalisés en 2011, le présent programme essaie d’appuyer les projets de recherche de la communauté universitaire et scientifique espagnole dans les domaines qui ont un impact spécial dans le développement des Pays d’Association de la Coopération conformément aux orientations du IV Plan Directeur de la Coopération Espagnole 2013-2016, à travers de la recherche scientifique et technologique pour le développement et des études de recherche sur le développement. Aussi, avec le leadership des Universités espagnoles, ce programme veut contribuer à fortifier les liens de coopération et de raffermissement institutionnel avec ses partenaires dans les dits pays. Avec eux, ces bourses appuieront fondamentalement ces lignes et projets de recherche qui s’occupent des nécessités spéciales des pays en développement, en facilitant l’accès aux technologies et en collaborant avec ces pays dans leurs efforts pour promouvoir des stratégies nationales de ressources humaines et de science et de la technologie comme stratégie pour éradiquer la pauvreté.

 

 

Objet

 

1.- L’objet de ces bourses est d’aider à la réalisation de projets de recherche pour et sur le développement qui disposent déjà d’un financement á la date de commencement de la bourse, au moyen de la subvention de séjour et(ou) de mobilité, selon le type de participant dans les dits projets.

 

  • Séjour et mobilité : mensualité, aide pour voyage et assurance médicale pour les étudiants espagnols de Master et de Doctorat et des pays et populations cités dans le paragraphe 3 de description de l’Objet de ce programme.

 

  • Séjour et mobilité : mensualité, aide de voyage et d’assurance médicale pour des docteurs chercheurs ou enseignants des pays et populations cités dans le paragraphe 3 de description de l’Objet de ce programme, excepté l’Espagne.
  • Mobilité: bourse de voyage pour enseignants ou docteurs chercheurs espagnols ou étrangers ayant un Permis de Résidence en Espagne.

 

2.- Les projets seront dirigés par une Université ou un Centre de Recherche de l’Espagne. Les projets auront été convenus par une ou plusieurs Universités ou Centres espagnols ou étrangers de Recherche, en prenant en compte les critères de concentration géographique et thématique établis au Plan Directeur de la Coopération Espagnole 2013-2016.

 

3.- Pays : la Bolivie, la Colombie, le Cuba, l’Équateur, le Salvador, l’Espagne, l’Éthiopie, les Philippines, le Guatemala, la Guinée Équatoriale, Haïti, le Honduras, le Mali, la Mauritanie, le Maroc, le Mozambique, le Nicaragua, Niger, le Paraguay, le Pérou, la République Dominicaine, le Sénégal; aussi, la Population Sahraouie et les Territoires Palestiniens.

 

4.- Douze domaines thématiques d’impact des projets conformément aux orientations suivantes du Plan Directeur cité pour :

 

  • Promouvoir des opportunités économiques pour les plus pauvres : 1-Développement Rural et Agricole, 2-Energie, 3-Technologies de l’Information et de la Communication (TICs), 4-Infrastructures et 5-Tourisme.
  • Améliorer l’approvisionnement de Biens Publics Globaux et Régionaux : 6-Développement Durable et l’Environnement, 7-Paix et Sécurité, 8-Stabilité Économique et Financière Internationale (spécialement pour garantir la sécurité alimentaire), 9-Education, 10-Culture et 11-Santé Globale.
  • Promouvoir les droits de la femme et l’égalité des sexes: 12-Genre au Développement.

 

5.- Pour le même projet, l’Université ou le Centre de Recherche de l’Espagne pourra inclure jusqu’à un maximum de trois étudiants et un docteur chercheur ou enseignant par appel á candidatures, ainsi que des suppléants. Le même projet pourra se présenter dans deux appels consécutifs. Les étudiants bénéficiaires devront être différents pour chaque appel.

 

6.- Les candidats pourront formuler leur demande pour un seul projet.

 

7.- Chaque Université ou Centre de Recherche validera un maximum de 10 projets par ordre de priorité. Les demandes non incluses dans les projets validés seront rejetées.

 

8.- Les bourses destinées aux postulants nationaux des pays et de populations mentionnés, excepté l’Espagne, seront pour réaliser leur projet en Espagne.

 

9.- Les bourses destinées aux postulants espagnols ou étrangers avec permis de séjour en Espagne, exclusivement pour le cas de docteur chercheur ou enseignant de l’Université ou de Centre qui est à la tête du projet, seront pour réaliser le projet dans un des pays ou des populations mentionnés, excepté l’Espagne.

 

 

Conditions spécifiques

 

Conditions requises.

 

  1. Les conditions requises établies dans la Deuxième Base, excepté le 3 (pour des docteurs chercheurs ou enseignants ayant le Permis de Résidence en Espagne appartenant à l’Université ou le Centre de l’Espagne) et le 9

 

  1. Nationalité : Pourront postuler, les ressortissants des pays et populations cités dans l’Objet de ce programme, paragraphe 3, les Espagnols, et étrangers ayant le permis de séjour en Espagne, exclusivement pour le cas d’un docteur chercheur ou enseignant.

 

  1. Lien du postulant au projet au moment de la demande, conformément à la fiche du projet validée par le Recteur, le Directeur du Centre de Recherche, ou un représentant délégué, conformément à l’Annexe IV

 

  1. a) Les étudiants de Master ou de Doctorat doivent être inscrits ou avoir une préinscription dans l’Université ou le Centre de Recherche de leur pays d’origine, et disposer de l’autorisation de la dite Université ou de Centre pour participer au projet. Au cas de préinscription, l’octroi de la bourse restera conditionné à la formalisation de l’inscription.

 

  1. Le personnel enseignant ou docteur chercheur devra avoir un lien de travail avec l’Université ou le Centre de Recherche du pays d’origine et disposer de son autorisation pour participer au projet.

 

Durée.

 

À la période comprise entre le 1 octobre 2015 au 31 décembre 2016, les étudiants de Master ou de Doctorat pourront solliciter au minimum 4 et au maximum 9 mois continus; les docteurs chercheurs ou enseignants étrangers, entre 1 et 9 mois.

 

Documentation .

 

Dans la forme et délai établi dans la Troisième Base, les postulants présenteront la documentation en relation avec la Septième Base, á l’exception du contenu des paragraphes 5 et 7de la Septième Base.

 

Pour les postulants enseignants ou docteurs chercheurs étrangers résidants en Espagne ayant un lien avec  l’Université ou le Centre de Recherche de l’Espagne, le contenu de la Septième Base, paragraphe 1ne s’application pas. Ceux-ci devront présenter le certificat de recensement en Espagne.

 

L’Université ou le Centre de Recherche de l’Espagne facilitera la permission au responsable du projet de remplir, dans un format électronique, une fiche par projet dans le délai et forme établie dans la Troisième Base

 

Dotation.

 

Séjour et Mobilité

 

  1. Mensualité en Espagne pour étudiants, enseignants et docteurs chercheurs étrangers: 1.200 €.

 

  1. Mensualité à l’étranger pour des étudiants espagnols : celle qui figure dans l’Annexe V selon le pays.

 

  1. Aide unique de voyage pour les étudiants espagnols et étrangers, enseignants et des docteurs chercheurs étrangers conformément à la Huitième Base.

 

  1. Une Assurance d’aide médicale et d’accidents selon le pays dans lequel le projet est réalisé, conformément aux dispositions établies à la Huitième Base l’Octave de cet Appel á Candidatures.

 

 

Mobilité

 

Bourse de voyage pour enseignants ou docteurs chercheurs étrangers ayant un Permis de Séjour en Espagne.

 

La quantité maximale qui figure dans l’Annexe V selon le pays de destination. La justification sera réalisée au moyen de la présentation de la carte d’embarquement au Département de Coopération Universitaire et Scientifique, dans le délai d’un mois á compter de  la date de retour en Espagne

 

Critères d’évaluation

 

L’évaluation des demandes se réaliseront conformément aux dispositions de la Quatrième Base.

 

La Commission d’Evaluation comptera, dans la première phase, avec l’appui des experts externes pour évaluer:

 

  1. Mérites professionnels du candidat en fonction de son expérience (maximum 3 points).

 

  1. Adéquation des mérites cités au paragraphe antérieur au domaine d’activité du projet (maximum 2 points).

 

Pour être accepté dans la fiche du projet le candidat devra obtenir 4 points au minimum.

 

À la deuxième phase, les Départements Géographiques et Sectoriels de l’AECID auxquels correspond chacun des projets, évalueront les demandes des candidats admis dans la fiche projet conformément aux critères suivants, dont la notation est indiqué entre parenthèses.

 

  1. Relation du projet avec les priorités géographiques de l’AECID (maximum 2.5 points).

 

  1. Relation du projet avec les secteurs de la Coopération Espagnole (maximum 2.5 points).

 

Aux candidats évalués avec un plus grand nombre de points dans les phases antérieures et, en fonction du crédit disponible pour le programme, la Commission d’Evaluation octroiera jusqu’à 2 points aux demandes avec une plus grande cohérence dans tous les critères évalués.

 

La Commission d’Évaluation proposera l’octroi des bourses et élaborera une liste d’attente par ordre de classement.

 

 

I.2 Bourses institutionnelles de Master Officiel pour le développement

 

 

Motivation

 

En reconnaissant le rôle crucial de l’éducation et de la formation comme moteurs du développement, le présent programme de bourses offre l’opportunité de faire des études de Master Officiel en Espagne aux fonctionnaires ou personnel intégré dans les systèmes publics des pays et populations et dans des domaines prioritaires d’impact spécial dans le développement, conformément aux priorités thématiques et géographiques du IV Plan Directeur de la Coopération Espagnole 2013-2016. Le profil du bénéficiaire de cette bourse doit garantir le plus grand degré d’impact possible et le retour de la connaissance acquise durant la réalisation du Master Officiel.

 

 

 

Objet

 

Les bourses sont destinées à la réalisation de Masters Officiels en Espagne inscrits dans le Registre des Universités, de Centres et Titres (RUCT) du Ministère d’Education, Culture et  Sport de l’Espagne, pour un maximum de 60 crédits ECTS, dans les différents domaines thématiques alignées avec les priorités du IV Plan Directeur de la Coopération Espagnole 2013-2016:

 

  1. Coopération au Développement; la Gouvernance démocratique et le leadership dans la gestion publique; construction de la paix, de prévention et gestion de conflits.

 

  1. Genre au développement.

 

  1. Sécurité alimentaire.

 

  1. Education et culture pour le développement.

 

  1. Santé globale.

 

  1. Eau et assainissement.

 

  1. Science, Technologie et innovation pour le développement.

 

  1. Enseignement de l’Espagnol comme langue étrangère (seulement pour les citoyens de Phillipines).

 

La demande sera réalisée pour un Master des caractéristiques cités, dans le domaine d’études du domaine correspondant au profil académique du candidat; aussi, dans la demande il devra indiquer son intérêt dans d’autres deux Masters par ordre de priorité, dans le même domaine d’études et de différentes Universités.

 

 

Conditions spécifiques

 

Conditions requises:

 

  1. Les conditions générales requises établis dans la Deuxième Base de ce appel.

 

  1. Nationalité: Pourront postuler les nationaux la Bolivie, la Colombie, le Cuba, l’Équateur, le Salvador, l’Espagne, l’Éthiopie, les Philippines, le Guatemala, la Guinée Équatoriale, Haïti, le Honduras, le Mali, la Mauritanie, le Maroc, le Mozambique, le Nicaragua, Niger, le Paraguay, le Pérou, la République Dominicaine, le Sénégal; aussi, la Population Sahraouie et les Territoires Palestiniens.
  2. Etre fonctionnaire ou personnel intégré dans le système public du pays du candidat.

 

  1. Avoir une autorisation du Gouvernement du pays de provenance du candidat.

 

Durée.

 

Neuf mois pendant la période comprise entre : le 1 octobre 2015 au 31 juillet 2016. Ce programme n’inclut pas de renouvellement.

 

Documentation

 

En plus de celle établie dans la Septième Base.

 

  1. Accréditation de la relation contractuelle ou de dépendance de l’organisme officiel de travail du pays d’origine.

 

  1. Autorisation du Gouvernement du pays de provenance du candidat pour solliciter ce Programme.
  2. Une pièce justificative de préinscription à chacun des Masters de chacune des Universités sollicitées, dans laquelle sont établies les modalités d’inscription de chaque Université

 

Dotation.

 

Mensualité: 1.200 euros.

Aide pour inscription: jusqu’á 2.000 euros.

 

Aide de voyage pour rejoindre son centre de destination selon les dispositions établies dans la huitième Base.

 

Assurance d’assistance médicale et accidents conformément aux dispositions de la huitième Base de cet Appel.

 

Critères d’évaluation

 

L’évaluation des demandes sera réalisée conformément aux dispositions de la Quatrième Base. La Commission d’Évaluation pourra disposer, dans la première phase, de l’appui des Ambassades, BTC et des experts externes pour évaluer :

 

  1. Le curriculum académique du postulant, accréditant son niveau d’excellence et de son potentiel dans son domaine d’activité (maximum 2.5 points).

 

  1. Une trajectoire professionnelle et l’aptitude du candidat que garantit le degré maximal de connexion entre le poste de travail qu’il occupe et le profil formatif du Master, ainsi que l’impact de retour de la connaissance acquise (maximum 3 points).

 

La  note minimale pour passer à la deuxième phase sera de 5.5

 

Dans la deuxième phase, la Commission d’Évaluation pourra disposer de l’appui technique des Départements Géographiques et Sectoriels de l’AECID pour évaluer :

 

 

  1. Adéquation de la demande avec les priorités géographiques de l’AECID (maximum 2 points).
  2. Adéquation de la demande avec les secteurs de la Coopération Espagnole (maximum 2.5 points).

 

La Commission d’Évaluation, ayant évalué tous les critères, octroiera jusqu’à 2 points aux demandes avec une plus grande cohérence dans tous les critères évalués.

 

La Commission d’Évaluation pourra prendre en compte les conditions en vigueur de cofinancement acquises avec l’Université d’accueil, au moyen des conventions ou des nouveaux accords qui sont adoptés avant la résolution de concession de cette convocation, pour procéder á la distribution équitable des frais d’inscription, de façon à ce que le boursier n’assume pas un paiement supérieur à 300 euros dans le dit concept.

 

En fonction de la disponibilité budgétaire, la Commission d’Évaluation proposera l’octroi des bourses et élaborera une liste d’attente par ordre de classement.

 

 

I.3 Bourses de pratiques (Stages) pour des experts en coopération au développement en raison de la présence de l’Espagne au Conseil de Sécurité de Nations Unies

 

 

Motivation

 

La présence de l’Espagne au Conseil de Sécurité de Nations Unies comme membre non permanent pour deux ans 2015-2016, centré fondamentalement dans les domaines d’État de Droit et ses liens avec la paix mondiale et la stabilité, le rôle de la femme et les questions de genre dans la construction et le maintien de la paix, le changement climatique comme menace pour la paix, la diplomatie préventive (avec un accent spécial dans la responsabilité de protéger et la médiation) et le lien entre sécurité et développement, suppose une opportunité pour que l’Espagne puisse apporter, en mettant spécialement sa tradition à profit comme pont entre les cultures, les connaissances et des expériences acquises dans ces domaines. Pour cela, il semble adéquat de donner l’opportunité de réalisation de pratiques aux personnes qui sont en période de formation et de spécialisation en matières juridiques, économiques, politico- sociologiques ou les relations internationales dans les domaines mentionnés.

 

 

Objet

 

L’octroi de trois bourses aux citoyens espagnols, une dans chaque destination ayant des relations, pour réaliser des pratiques qui contribuent à une haute spécialisation dans un des domaines détaillés.

 

Destinations:

 

  • Représentation permanente de l’Espagne dans l’Union Européenne, Bruxelles, Belgique (REPER UE).

 

  • Représentation permanente de l’Espagne devant l’Organisation des Nations Unies, New York, Etats Unis d’Amérique (REPER ONU).

 

  • Sous direction Général des Nations Unies au Ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération, Madrid (MAEC).

 

Domaines d’activités d’Espagne au Conseil de Sécurité des Nations Unies:

 

  • Etat de Droit et ses liens avec la paix et la stabilité mondiales.

 

  • Rôle de la femme et les questions du genre dans la construction et le maintien de la paix.
  • Changement climatique comme menace pour la paix.
  • Diplomatie préventive (avec spéciale attention á la responsabilité de protéger et la médiation)
  • Lien entre sécurité et développement.

 

 

Le postulant réalisera une demande unique pour l’une des destinations. L’AECID pourra proposer une autre destination au postulant quand celui-ci aura notifié sa conformité dans le formulaire de demande.

 

Conditions spécifiques

 

Conditions requises:

 

  1. Celles qui sont en relation dans la Deuxième Base avec cet Appel, á l’exception du 9 et 10.
  2. Nationalité espagnole.

 

  1. Posséder, á la date de la finalisation du délai de présentation de demandes, le titre de Master ou Docteur dans des matières juridiques, économiques, politico-sociologiques ou les relations internationales, ou être inscrit dans un programme de Doctorat dans une des matières citées.

 

  1. Avoir des connaissances et une expérience dans des sujets relatifs aux Nations Unies, Droit international Public, des Organisations Internationales, et des Opérations de Maintien de la Paix.

 

  1. Maitrise de l’anglais et français parlé et écrit (niveau C2).

 

  1. Ne pas être âgé de 36 ans au 1 juin 2015.

 

Durée.

 

Dix huit mois: du 1 juin 2015 au 31 décembre 2016.

 

Documentation

 

La mentionnée dans Septième Base, á l’exception des documents indiqués dans les paragraphes 7, 8, 9 y 14.

 

  1. Un document accréditant des connaissances dans des sujets relatifs aux Nations Unies, le Droit international Public, l’Organisation Internationale, et Opérations de Maintien de la Paix.
  2. Un document accréditant de l’expérience des sujets relatifs aux Nations Unies, Droit international Public, Organisations Internationales, et Opérations de Maintien de la Paix.

 

  1. Un titre, diplôme ou certificat accréditant des connaissances d’Anglais niveau C2

 

  1. Un titre, diplôme ou certificat accréditant des connaissances du français niveau C2

 

Dotation.

 

Mensualité:

 

  • REPER UE: 1.600 €.

 

  • REPER ONU: 2.200 €.

 

  • MAEC: 1.500 €

 

Aide de voyage pour rejoindre son centre de destination:

 

  • REPER UE: 200 €.
  • REPER ONU: 1200 €.
  • MAEC: ne procede pas.

 

Des assurances montant de la part par personne et le mois que l’AECID paiera directement aux compagnies d’assurances :

 

  • REPER UE: 111 € (assistance en voyage et accidents) et inscription au Registre Général de la Sécurité Sociale

 

  • REPER ONU: 111 € (assistance en voyage et accidents) et inscription au Registre Général de la Sécurité Sociale
  • MAEC: 1 € (accidents) et inscription au Registre Général de la Sécurité Sociale.

 

 

Critères d’évaluation.

 

L’évaluation des demandes sera réalisée conformément aux dispositions de la Quatrième Base. La Commission d’Évaluation disposera, dans la première phase, de l’appui d’experts du Ministère des Affaires Etrangères et de Coopération de l’Espagne pour évaluer :

 

  1. Le curriculum académique du postulant, accréditant son niveau d’excellence et son potentiel, préférablement en relation à sa destination et domaine d’activité (maximum 2 points).
  2. Des connaissances dans des sujets relatifs aux Nations Unies, Droit international Public, des Organisations Internationales, et Opérations de Maintien de la Paix, préférablement en relation à sa destination et domaine d’activité (maximum 2.5 points).

 

  1. Une expérience et un niveau de responsabilité dans des sujets relatifs aux Nations Unies, Droit international Public, les Organisations Internationales, et les Opérations de Maintien de la Paix, préférablement en relation à sa destination et domaine d’activité (maximum 2.5 points).

 

 

Le nombre de points minimal pour passer à la deuxième phase sera de 5.5.

 

Dans la deuxième phase, la Commission d’Évaluation convoquera à une interview les candidats dans laquelle sera évaluée :

 

 

  1. Exposition de la motivation de la demande en relation avec l’objet de la bourse (maximum 1.5 points).

 

  1. Cohérence de tous les critères évalués (maximum 1.5 points).

 

 

La Commission d’Évaluation proposera l’octroi de la bourse au candidat ayant reçu le grand nombre de points dans le processus de sélection de chaque destination et l’élaboration de la liste d’attente par ordre de classement.

 

En cas d’épuisement des candidats de la liste d’attente vers une destination on pourra proposer l’octroi de la bourse au suivant qui a obtenu le grand nombre des points des autres destinations. En cas d’égalité, le candidat ayant la plus proche orientation par rapport au domaine thématique.